15 janvier 2017

La fille sur la photo - Karine Reysset

Anna est séparée depuis un an de son compagnon, un célèbre réalisateur. Démuni, face à la maladie de sa fille, celui-ci l'appelle au secours. Pendant 10 ans Anna s'est occupée des enfants de cet homme séduisant, de vingt ans son aîné, depuis que toute jeune, elle en est tombée amoureuse. 

Ce court séjour en Bretagne est l'occasion pour Anna de mettre "à plat les différents morceaux de sa vie." Plusieurs retours en arrière nous renseignent sur ce qu'était sa vie d'avant. C'est là que le lecteur se perd un peu. Entre le passé et le présent, entre les différents membres de ces familles recomposées, j'ai mis un peu de temps à m'y retrouver. 

Même si ce roman se lit plutôt bien, je n'y ai pas trouvé beaucoup d'intérêt ni de profondeur. Le fait de s'occuper avec beaucoup de dévouement et d'amour des enfants qui ne sont pas les siens suscite de l'admiration mais le sort d'Anna ne m'a pas vraiment touchée et j'ai eu du mal à m'y attacher.

Ce roman aux accents autobiographiques (comme Karine Reysset, Anna est écrivaine, auteure de romans jeunesse et partage la vie d'un homme connu) ne m'a pas impressionnée autant que je l'aurais souhaité mais il pourra plaire à certains lecteurs, plus sensibles aux aléas d'Anna et de sa famille. Cette lecture, sans être pour autant désagréable, ne me laissera donc pas un souvenir impérissable.

Je remercie Babélio et les éditions Flammarion pour l'envoi de ce livre.

✮✮✮✩
Quatrième de couverture:
Quand elle accourt au chevet de Garance, la fille de son ancien compagnon, Anna doit faire face à tout ce qu'elle a cru laisser derrière elle. Le foyer qu'elle a fui et la place incertaine qu'elle y a tenue pendant dix ans. Son histoire d'amour avec le «grand homme», réalisateur de renom, qu'elle a quitté pour un admirateur plus inquiétant qu'il n'en avait l'air. Les trois enfants qu'elle a «abandonnés», après les avoir aimés comme s'ils étaient les siens. Les raisons de son départ, dont elle-même a fini par douter, et les traces qu'il a laissées dans le cœur des uns et des autres. Est-il trop tard pour recoller les morceaux? Est-ce seulement souhaitable? Avec autant de vigueur que de délicatesse, Karine Reysset suit son héroïne dans sa quête d'identité et d'indépendance.

Flammarion - 2017 - 240 pages


12 janvier 2017

Les esclaves oubliés de Tromelin - Sylvain Savoia

Avant de découvrir cette bande dessinée, je n'avais qu'une vague connaissance de ce tragique épisode dans l'histoire de l'esclavagisme, par contre le nom de l'auteur ne m'était pas inconnu. J'ai adoré sa série avec Marzi qui, à travers les aventures d'une petite fille, nous livre une chronique de la vie quotidienne dans la Pologne communiste des années 1980.

Sylvain Savoia a participé à l'une des expéditions archéologiques sur l'île de Tromelin. Cet album alterne reportage détaillé et personnel de cette expérience et histoire du naufrage et de ses survivants. Le dessinateur a essayé de retracer la vie de ces esclaves rescapés pendant 15 ans qu'a duré leur infortune.

J'ai vraiment apprécié de me plonger dans cette incroyable aventure tantôt à travers une chronique retraçant la vie quotidienne et le travail d'une équipe de chercheurs sur ce petit bout de terre, tantôt à travers l'histoire romancée de Simavio, une jeune esclave malgache qui a pu être sauvée, en même temps que sa mère, son bébé et six autres femmes. On imagine difficilement la vie sur cet îlot sablonneux difficile d'accès, balayé par les vents, presque sans ressources et envahi par les bernard l'hermite. Une maigre source leur donnait l'eau nécessaire et ils se nourrissaient essentiellement en attrapant des oiseaux, nombreux sur l'île.

Ce magnifique album, à la fois émouvant et instructif, est un bel hommage à ces esclaves oubliés, libres et prisonniers en même temps, que le destin a mis à rude épreuve. C'est également un témoignage fort de la survie dans des conditions extrêmes.

✮✮✮✮✮

Quatrième de couverture:
En 1761, un vaisseau de la Compagnie des Indes fait naufrage sur un îlot perdu de l'océan Indien. Quatre-vingts esclaves vont survivre sur ce bout de caillou traversé par les tempêtes. Ce n'est que le 29 novembre 1776, quinze ans après le naufrage, que l'enseigne de vaisseau Tromelin portera secours à huit rescapés: sept femmes et un enfant de huit mois. 
Max Guérout, archéologue et ancien officier de marine, a monté plusieurs expéditions pour retrouver les traces du séjour des naufragés. Il a invité le dessinateur Sylvain Savoia à les rejoindre lors d'une expédition sur l'île de Tromelin. De là est né ce livre: une bande dessinée qui redonne la parole à ces esclaves oubliés, mêlée au journal de bord d'une mission archéologique. Après le succès international de "Marzi", Sylvain Savoia offre à nouveau aux lecteurs une magnifique leçon d'humanité et de dignité.

Dupuis - 2015 - 120 pages


9 janvier 2017

American Pastoral - Ewan McGregor


Il est vrai que ces derniers temps entre rester tranquillement chez moi en compagnie d'un bon livre et aller au cinéma, j'ai plus souvent choisi de rester au chaud. American Pastoral est l'adaptation du roman du grand Philip Roth que je n'ai toujours pas lu. Mais si je me suis décidée finalement à aller voir le film, c'est parce que je n'ai pas résisté à la bande annonce, accompagnée d'une version plus lyrique de Mad World de Tears for Fears. Je me doutais bien que ce film allait me chambouler. 

Synopsis: 
À la fin des années soixante, Seymour Levov, un riche homme d'affaires, est marié à une très belle femme et mène une existence paisible... jusqu'au jour où sa fille devient une militante pacifiste contre la guerre du Vietnam et fait exploser un bureau de poste.



Pour tout vous dire, j'ai regardé ce film la gorge nouée et les larmes coulaient toutes seules. La détresse de ce père, son amour indéfectible pour sa fille m'ont profondément émue. Quelle est notre part de responsabilité dans ce que nos enfants deviennent? Jusqu'où est-on prêt à aller pour les protéger? Sommes-nous capables de couper les ponts, si tel est leur souhait? Les questions que tout parent se posera après avoir suivi cette histoire. Ewan McGregor est épatant, Jennifer Connely est sublime et la jeune Dakota Fanning très convaincante. Un film bouleversant comme les Américains savent bien le faire. Maintenant, j'ai très envie de lire le roman car j'aime bien retrouver les personnages et les histoires qui m'ont affectées en tournant les pages.


8 janvier 2017

Le mari de mon frère tome 1 - Gengoroh Tagame

Le manga que j'ai reçu grâce à la Masse Critique de Babelio a été ma toute première expérience du genre et elle s'est avérée très positive. Passé les premières pages et la sensation bizarre de commencer par la fin du livre, j'ai poursuivi la découverte de ce petit album familial avec beaucoup de plaisir.

La question de l'homosexualité et du mariage entre deux personnes du même sexe est abordée avec beaucoup de simplicité et de naturel. Tout est tellement moins compliqué dans les yeux d'un enfant innocent.

J'ai apprécié le graphisme fin et soigné ainsi que les petits rappels entre les chapitres sur les droits des homosexuels dans les différents pays.

Un sympathique manga dont j'ai bien envie de connaître la suite.

✮✮✮✮✮
Résumé de l'éditeur
Yaichi élève seul sa fille. Mais un jour, son quotidien va être perturbé… Perturbé par l'arrivée de Mike Flanagan dans sa vie. Ce Canadien n'est autre que le mari de son frère jumeau… Suite au décès de ce dernier, Mike est venu au Japon, pour réaliser un voyage identitaire dans la patrie de l'homme qu'il aimait. Yaichi n'a pas alors d'autre choix que d'accueillir chez lui ce beau-frère homosexuel, vis-à-vis de qui il ne sait pas comment il doit se comporter. Mais ne dit-on pas que la vérité sort de la bouche des enfants ? Peut-être que Kana, avec son regard de petite fille, saura lui donner les bonnes réponses…

Editions Akata - 2016 - 180 pages

6 janvier 2017

Je lis donc je suis

Noukette , Joëlle , Delphine-Olympe et Nicole m'ont donné envie de m'amuser à mon tour en piochant dans la liste de mes lectures de l'année passée.

Décris-toi:
Comment te sens-tu ? 
Décris où tu vis actuellement: 
Si tu pouvais aller où tu veux, où irais-tu ? 
Ton moyen de transport préféré: 
Ton/ta meilleur(e) ami(e) est: 
Toi et tes amis vous êtes :
Comment est le temps ?
Quel est ton moment préféré de la journée ? 
Qu'est la vie pour toi ? 
Ta peur:
Quel est le conseil que tu as à donner ? 
La pensée du jour :
Comment aimerais-tu mourir ? 
Les conditions actuelles de ton âme: 
 L'esprit d'hiver (2015)
Ton rêve ? 

4 janvier 2017

L'ombre de nos nuits - Gaëlle Josse

Un petit livre à trois voix qui alterne le présent et le passé du temps de Louis XIII. 

C'est en regardant un tableau du peintre lorrain Georges de la Tour que la narratrice, de passage au Musée de Beaux Arts de Rouen, se rappelle son ancien amour. Un amour aveugle et intense mais à sens unique qu'on veut oublier dès que l'espoir d'un partage en retour s'évanouit.

J'aime les romans inspirés des tableaux. Je me suis donc intéressée davantage à la partie historique du "L'ombre de nos nuits" qui évoque le travail de Georges de la Tour sur "Saint Sébastien soigné par Irène". Bien plus que les souvenirs d'un amour blessant, j'ai apprécié les passages sur la passion de la peinture et la création d'un tableau, narrées par l'auteure qui prête sa voix tantôt à Georges de la Tour, tantôt à son apprenti Laurent. 

J'ai bien aimé ce petit aperçu historique de la première moitié du XVII ème siècle avec sa vie quotidienne et le voyage de Georges de la Tour à Paris en pleine Guerre de Trente Ans. Les interventions du jeune orphelin Laurent, amoureux de Claude, la fille du maître et confronté à la jalousie d'Etienne, le fils du peintre, apportent une touche sensuelle au récit face au rigorisme du père et maître.

L'ensemble, très poétique, se lit avec intérêt mais ce texte ne m'a pas touchée autant que je m'y attendais.

✮✮✮✩✩

Quatrième de couverture:
Deux récits se dessinent dans L’ombre de nos nuits, avec au centre un tableau de Georges de La Tour. En 1639, plongé dans les tourments de la guerre de Trente Ans en Lorraine, le peintre crée son Saint Sébastien soigné par Irène. De nos jours, une femme, dont nous ne saurons pas le nom, déambule dans un musée et se trouve saisie par la tendresse et la compassion qui se dégagent de l’attitude d’Irène dans la toile. Elle va alors revivre son histoire avec un homme qu’elle a aimé, jusque dans tous ses errements, et lui adresser enfin les mots qu’elle n’a jamais pu lui dire. Que cherche-t-on qui se dérobe constamment derrière le désir et la passion ?
 
En croisant ces histoires qui se chevauchent et se complètent dans l’entrelacement de deux époques, Gaëlle Josse met au cœur de son roman l’aveuglement amoureux et ses jeux d’ombre qui varient à l’infini.

Editions Noir sur Blanc - 2016 - 192 pages



1 janvier 2017

2017

Heureuse Année 2017 pleine de belles lectures
 Wspaniałego Zaczytanego Nowego Roku


31 décembre 2016

Coups de cœur - 2016 - ulubione lektury

Quelques belles lectures de 2016

Ulubione lektury 2016 roku

Olivier Adam - La renverse
Tracy Chevalier - A l'orée du verger
Jonathan Coe - La Maison du sommeil (Dom Snu)





Joël Dicker - La Vérité sur l'Affaire Harry Quebert (Prawda o sprawie Harry'ego Queberta)
Négar Djavadi - Désorientale
Irène Frain - Marie Curie prend un amant




Hélène Grémillon - La Garçonnière 
Anna Hope - Le chagrin des vivants (Przebudzenie) 
Magdalena Parys - Biała Rika





Béata de Robien - Fugue polonaise
Jean-Luc Seigle - En vieillissant les hommes pleurent
Laurent Seksik - L'Exercice de la médecine




Olga Tokarczuk - Prowadź swój pług przez kości umarłych (Sur les ossements des morts)




Marc Trévidic - Ahlam
Stefan Zweig - Vingt-quatre heures de la vie d'une femme (24 godziny z życia kobiety)




Celeste Ng - Wszystko, czego wam nie powiedzialam (Tout ce qu'on ne s'est jamais dit) 





Carol Rifka Brunt - Dites aux loups que je suis chez moi (Powiedz wilkom, że jestem w domu)






Quelques bandes dessinées

Maryse/Jean-François Charles et Gabriele Gamberini - Far Away

Pierre Lemaitre et Christian de Metter - Au revoir là-haut
Christian de Metter - Marylin de l'autre côté du miroir



Sébastien Morice, Didier Quella-Guyot - Facteur pour femmes
Guillaume Sorel et Laurent Seksik - Les derniers jours de Stefan Zweig
Vink - Rodolphe -  Le temps perdu




30 décembre 2016

Challenges Petit Bac et Voisins Voisines - bilan

Deux challenges auxquels j'ai participé en 2016, Petit Bac avec 2 lignes complètes et Voisins Voisines avec 12 lectures. En 2017 l'aventure continue.

chez Enna  



PRENOM
Richard Guérineau d'après Jean Teulé Charly 9
Guillaume Sorel et Laurent Seksik - Les derniers jours de Stefan Zweig
Marc Trévidic - Ahlam

LIEU
Christophe Boltanski - La cache
Hélène Grémillon - La Garçonnière
Philippe Besson - Les passants de Lisbonne

ANIMAL
Marion Montaigne - Tu mourras moins bête tome 4
Grażyna Jeromin-Gałuszka - Złote nietoperze (chauves-souris)

OBJET
Isabelle Monnin - Les gens dans l'enveloppe
Christian de Metter - Marylin de l'autre côté du miroir

COULEUR
Audur Ava Olafsdottir - Rosa Candida
Stéphanie Dupays - Brillante
Paul Lynch -  La neige noire  

VOYAGE
Maryse/Jean-François Charles et Gabriele Gamberini - Far Away
Piatzszek / Espé - L'Ile des Justes
Zidrou - Springer -  Le beau voyage

SPECTACLE
Olivier Bourdeaut - En attendant Bojangles
Beata de Robien -  Fugue polonaise 

LETTRE ISOLEE
Jean-Paul Didielaurent Le liseur du 6h27 (Lektor z pociągu 6:27)
Tracy Chevalier - A l'orée du verger

PONCTUATION
Pierre Lemaitre et Christian de Metter - Au revoir là-haut
Guillemette de La Borie - Une année dans la vie d'une femme
Alice Ferney -  L'élégance des veuves

PHRASE

GROS MOT
Alexandre Seurat - la maladroit
Pénélope Bagieu - Cadavre exquis
Thomas Azuélos -  Le fantôme arménien



 A propos de livres...

2 - Szczepan Twardoch - Morphine (Morfina) - Pologne
3 - Alessandro Baricco - Soie (Jedwab) - Italie
4 - Jonathan Coe - La Maison du sommeil (Dom Snu) - Angleterre
5 - Audur Ava Olafsdottir - Rosa Candida - Islande
6 - Elena Ferrante - L'amie prodigieuse (Genialna przyjaciółka) - Italie
7 - Anna Hope - Le chagrin des vivants (Przebudzenie) - Angleterre
8 - Ian McEwan - L'intérêt de l'enfant (W imię dziecka) - Angleterre
9 - Vincent Engel - Le miroir des illusions - Belgique
11 - Paul Lynch -  La neige noire  - Irlande
12 - Jens Christian Grondahl - Les Portes de Fer - Danemark